Serbie

Conférence Media Days, Balkans occidentaux | Skopje, Macédoine du Nord, 2018 © Commission européenne
Revenir à Sphère d'intervention

Dernière mise à jour: 9 juin 2020

Candidate à l’UE depuis 2012, la Serbie a vu son statut d’État « libre » dégradé à celui d’État « partiellement libre » par la Freedom House dans son rapport « Freedom in the World 2019 », en raison de l’érosion des droits politiques et civils dans le pays. Ces dernières années ont été marquées par des irrégularités lors des élections, le harcèlement violent de figures de l’opposition, des pressions croissantes sur les médias indépendants, la restriction du rôle des acteurs indépendants de la société civile et le retour des discours nationalistes. Même si la constitution du pays lui confère des pouvoirs exécutifs limités, le président a peu à peu renforcé son emprise, prenant le contrôle des médias et lançant des attaques contre l’opposition et la presse. La société serbe reste hautement divisée.

Approche et valeur ajoutée du FEDEM

  • Subventions provisoires et d’urgence, principalement à destination de médias indépendants
  • Subvention de fonctionnement pour des organisations de la société civile et des médias, en complément de financements d’autres donateurs
  • Soutien de l’action citoyenne au niveau local, en mettant l’accent sur les jeunes

Exemples d’initiatives soutenues

  • Subvention de fonctionnement accordée à un média en ligne réputé qui se consacre à l’analyse de la situation sociopolitique
  • Subvention de lancement pour un média de la presse écrite qui promeut une réflexion critique fondée sur des faits
  • Subvention visant à combler le manque de financement pour l’organisation d’événements régionaux destinés aux jeunes

» VOIR LES INITIATIVES

Actualités et récits connexes

Voir toutes les actualités

Médias connexes

Voir tous les médias