#FirstPersonStories

Apply for support
Back to #FirstPersonStories

Syria Direct

2 May 2022

Un média pour la Syrie et les Syriens

Contraint de quitter la Jordanie l’an passé en raison de la dégradation de l’environnement médiatique, Syria Direct continue, depuis ses bureaux à Berlin, d’informer sur la complexe réalité en Syrie.

Onze ans après l’éclatement de la guerre, le média Syria Direct s’efforce de faire en sorte que la Syrie ne tombe pas dans l’oubli alors que les médias couvrent moins les récents événements dans le pays et que plusieurs pays européens ont commencé à déclarer que la Syrie était désormais sans risque, encourageant ses ressortissants à rentrer chez eux. Certains gouvernements du Moyen-Orient vont même jusqu’à rétablir des liens diplomatiques avec le régime d’Assad.

L’an passé, Syria Direct avait été le premier média à dénoncer la décision du Danemark de renvoyer des réfugiés, considérant que la région de Damas avait été sécurisée, tandis que Copenhague retirait leur permis de séjour à quelque 94 réfugiés syriens. La nouvelle avait été relayée par les plus grands médias mondiaux, y compris le New York Times.

Ces affirmations aussi fallacieuses que dangereuses sont désormais dans la ligne de mire de Syria Direct.

Le média s’attache à documenter les réalités politiques du pays qui sont en totale contradiction avec le récit entonné par le régime d’Assad. Pour ses journalistes, ce travail est vital pour favoriser l’émergence d’un avenir démocratique du pays et dénoncer les abus perpétrés contre les Syriens.

4Syriadirect

Installation à Berlin

Pendant huit ans, Syria Direct était établi en Jordanie, rendant compte des événements et de l’évolution de la situation en Syrie, tout en formant de jeunes journalistes syriens. Le média s’est forgé une réputation enviable, devenu l’un des médias les plus connus dans la région.

Des conditions de travail toujours plus restrictives en Jordanie ont poussé le média à prendre la douloureuse décision d’aller s’établir en Allemagne. Début 2021, alors que Syria Direct enregistrait un nombre record de lecteurs et d’abonnés sur ses réseaux sociaux, le média n’était plus en mesure de faire face au harcèlement et aux incessantes interférences des autorités jordaniennes.

Après une interruption de cinq mois, Syria Direct reprenait son activité en décembre 2021 depuis ses nouveaux locaux, à Berlin. Le 31 mars 2022, Syria Direct annonçait officiellement son retour sur son site Web.

Pour l’équipe, et malgré les difficultés rencontrées, cette relocalisation est une formidable opportunité de pouvoir travailler sereinement dans un environnement sécurisé. Désormais établi en Allemagne, le média est libre d’écrire des articles qui reflètent la réalité sur le terrain en Syrie et dans les pays voisins qui accueillent des réfugiés syriens, notamment la Jordanie. Les journalistes ne sont plus contraints de pratiquer l’auto-censure qui leur était imposée en Jordanie.

Le moment de la délocalisation ne pouvait pas mieux tomber. Les membres de l’équipe travaillaient déjà à distance en raison de la pandémie de Covid-19 et leur éloignement géographique actuel ne change rien.

Même avant sa relocalisation, Syria Direct ne pouvait plus exercer son activité depuis la Syrie, à l’image de tous les médias indépendants, mais il pouvait compter sur un vaste réseau de sources présentes sur place. Le média a toujours encouragé une contribution riche et variée.

Reconnu pour sa grande qualité journalistique, il a au fil des ans formé plus de 220 jeunes journalistes syriens dont la plupart sont encore en Syrie. Ses journalistes vérifient les faits, les informations et les articles en faisant appel à des sources diverses.

3SyriaDirect

Consolider une communauté de lecteurs syriens à la fois dans le pays et parmi la diaspora

Syria Direct s’attache actuellement à reconstituer son lectorat, à la fois en reconnectant avec ses anciens lecteurs et en séduisant de nouveaux abonnés parmi la diaspora, particulièrement en Allemagne. Un grand nombre des journalistes formés par Syria Direct ont migré vers l’Europe et continuent d’informer depuis leur pays d’accueil. Ils sont une source vitale pour le média.

Qui plus est, depuis deux ans, l’équipe s’adresse principalement à un lectorat arabophone alors que le contenu était auparavant essentiellement en anglais. Son lectorat compte aujourd’hui des Syriens restés dans leur pays malgré les occasionnels blocages dont fait l’objet le média sur place, ainsi que la diaspora syrienne établie au Moyen-Orient et en Europe. Le nombre de lecteurs de Syria Direct a été multiplié par cinq depuis l’allocation d’une subvention par le FEDEM il y a deux ans.

L’équipe entend reprendre les formations pour les jeunes journalistes Syriens, privilégiant des compétences avancées comme le journalisme d’investigation et multimédia. Il continuera de publier des informations impartiales et vérifiées dans le but de favoriser l’émergence d’une communauté de médias indépendants et d’une société civile en devenir en Syrie.

Cet article reflète les opinions des personnes bénéficiaires de subventions et non pas forcément la position officielle du Fonds européen pour la démocratie (FEDEM), de la Commission européenne, des États européens ou de bailleurs de fonds.