News

Back to news

Égalité des droits, pas des fleurs

7 March 2016

Le 7 mars, en préalable à la Journée internationale de la Femme, le Group of Feminist Initiatives de Moldavie organisait sa première conférence publique intitulée « Identité, corps, militantisme ».

« Le sexisme, c'est nous voler nos chances » - le slogan de la manifestation organisée par le Group of Feminist Initiatives / « Le sexisme, c'est des salaires plus bas pour les femmes », « Le sexisme, c'est les mensurations 90x60x90 ». / Polina Ceastuhina, the Group of Feminist Initiatives et Yana Zhdanova, FEMEN. / Interventantes lors de la conférence publique : Angela Frolov et Yana Zhdanova

Identité, corps, militantisme

L’identité et le corps des femmes sont des moyens de manifester le militantisme et de luter contre la discrimination et l’inégalité. Tels étaient les thèmes abordés lors de la première conférence publique organisée par le Group of Feminist Initiatives. Soutenue par l’EED, cette initiative était la première d’une série de 6 événements de sensibilisation destinés à expliquer le féminisme, l’identité de genre et l'égalité des droits.

Angela Frolov, une militante LGBT de Moldavie, a pour l'occasion fait le récit de son expérience et relaté comment elle avait commencé à luter contre l'homophobie et la discrimination en Moldovie. Elle-même lesbienne victime de discrimination, elle se bat activement pour la protection des droits des membres de la communauté LGBT.

« Je connais les propos négatifs tenus à l'égard de la communauté LGBT, mais si l'on arrive à se détacher des étiquettes et des stéréotypes, il devient évident que les homosexuels sont des gens comme tous les autres. Je suis devenue militante afin de promouvoir l'égalité et de contrer les discours haineux. »

Interventantes lors de la conférence publique : Angela Frolov et Yana Zhdanova

Expérience des FEMEN

« Nous sommes sorties habillées comme des travailleuses du sexe afin de lutter contre les stéréotypes en place et le tourisme sexuel en Ukraine », précise Yana Zhdanova, une activiste du mouvement FEMEN en Ukraine. Yana a expliqué comment les FEMEN ont utilisé leur corps comme moyen de protestation. Les FEMEN sont venues afin de lutter contre l'industrie du sexe et le tourisme sexuel en Ukraine et dans d'autres anciens pays de l'Union soviétique.

8 mars : une journée pour combattre la discrimination fondée sur le sexe

« Le sexisme, c'est nous voler nos chances », tel était le slogan d'un rassemblement organisé le 8 mars par le Group of Feminist Initiatives, avec le soutien de l'EED, en faveur de l'égalité des sexes et de l'égalité des droits pour les femmes.

Égalité des droits, pas des fleurs - la manifestation était vouée à sensibiliser l'opinion sur le traitement inégal et la discrimination à l'égard des femmes, et à combattre les idées préconçues historiques qui perdurent dans certains pays, où la femme est considérée être complémentaire à l'homme plutôt qu'un acteur égal dans la société.

Selon les militants, le sexisme se traduit à travers les stéréotypes, les préjugés et la discrimination liée au sexe. Le sexisme c'est traiter différemment les hommes et les femmes sur la base de stéréotypes liés au genre. Les militants alertent sur la situation dans certains sociétés patriarcales, notamment en Moldavie, où les femmes sont victimes de sexisme et humiliées par des propos sexistes.

« Nous estimons que l'espace public doit être un lieu où chacun se sent en sécurité et à l'aise. Les discussions et les débats politiques doivent se tenir sans propos sexistes et ceux qui les tiennent doivent rendre des comptes » précisaient les organisateurs de la manifestation.

« Le sexisme, c'est nous voler nos chances »

- le slogan de la manifestation organisée par le Group of Feminist Initiatives

Conférences publiques sur le thème du féminisme

Le Group of Feminist Initiatives, une initiative soutenue par l'EED, lutte contre le sexisme à travers la mise en place de campagnes de sensibilisation, propose du contenu en ligne et organise des événements publics. Entre mars et août, six conférences publiques sur l'égalité des sexes seront organisées, auxquelles participeront des féministes et des militants, des politiciens et des personnalités femmes qui interviendront pour expliquer le féminisme à un public plus vaste et briser les stéréotypes sur le mouvement féministe.

Stay in touch

Sign up for all the latest news, stories and events straight to your inbox.