News

Back to news

Compte-rendu d'événement | Nouveau soutien de l’Union européenne en faveur des médias serbes

10 September 2020

Le 8 septembre 2020, le Fonds européen pour la démocratie (FEDEM) et la délégation de l’Union européenne en Serbie animaient un événement en ligne afin de présenter le nouveau projet d’aide d’un montant de 2,4 millions d’euros financés par la Commission européenne en vue d’aider les médias serbes à surmonter les défis nés de la pandémie de COVID-19.

L’événement s’est ouvert sur une allocution de l’ambassadeur de l’Union européenne en Serbie, Sem Fabrizi, qui a évoqué les difficultés rencontrées par les médias dans le contexte de la pandémie de COVID-19. M. Fabrizi a salué l’action de l’UE, qui après avoir assuré une assistance médicale en mars/avril, venait maintenant en aide aux médias locaux, en particulier les petites structures, pour les aider à faire face au ralentissement économique engendré par la pandémie. L’ambassadeur a mis en avant la Stratégie médias adoptée par le gouvernement, laquelle met l’accent sur des questions telles que la sécurité des journalistes, la propriété des médias, la transparence et la réglementation des médias, toutes essentielles pour le processus d’adhésion à l’UE.

Jerzy Pomianowski, directeur exécutif du FEDEM, a présenté le travail et la mission de l’organisation. Il a souligné que le FEDEM a déjà soutenu des médias en Serbie dans le cadre de son programme pour les Balkans occidentaux. Si le contexte dans lequel évoluent les médias était déjà difficile, les défis économiques et politiques se sont intensifiés depuis le début de la pandémie. À titre d’exemple, M. Pomianowski a évoqué l’arrestation choquante de la journaliste Ana Lalic de Nova.rs suite à la parution d’un article qu’elle avait écrit sur l’absence d’EPI dans le centre clinique de Voïvodine. M. Pomianowski a insisté sur l’importance de la pluralité dans les médias, la seule qui permette aux lecteurs de vérifier les informations, en particulier dans un contexte de désinformation de masse liée à la pandémie. « Les médias ne doivent pas seulement être libres et critiques, ils doivent aussi être pluriels. »

Zoran Sekulic, président du Conseil de la presse, a tenu à revenir sur les pressions dont sont victimes les médias en Serbie. Revenant sur les effets de la pandémie, M. Sekulic a déploré l’aggravation de la situation des médias en Serbie depuis plusieurs années, comme l’a confirmé le dernier rapport de la Commission européenne. Il a par ailleurs ajouté que même si les avancées substantielles prendront des années, ce projet arrive au bon moment pour aider les médias indépendants à survivre dans un marché de plus en plus contrôlé et répressif. « La Covid n’est que la partie visible de l’iceberg. »

Marija Sosic, responsable du programme du FEDEM pour les Balkans occidentaux, a présenté plus en détail le projet, rappelant l’objectif visé par le FEDEM, les personnes ou entités qui peuvent déposer une demande d’aide, le type de financement et d’aides supplémentaires disponibles, ainsi que les domaines thématiques sur lesquels est axé le soutien du FEDEM. Mme Sosic a mis en avant l’approche flexible du FEDEM et présenté le processus de demande d’aide.

L’événement a été suivi par plus d'une centaine de participants en ligne et donné lieu à une série de questions de la part des parties concernées.

Stay in touch

Sign up for all the latest news, stories and events straight to your inbox.