News

Back to news

Pour les droits de l'homme en démocratie

10 December 2017

Alors que vient d'être commémorée la Journée internationale des droits de l'homme, le moment est opportun pour passer en revue l'action du FEDEM dans la défense et la promotion des droits de l'homme dans les pays du voisinage européen et au-delà, et présenter quelques-unes des initiatives de nos partenaires qui luttent inlassablement contre la discrimination et l'exclusion.

Le 10 décembre 1948, l'Assemblée générale des Nations unies adoptait la Déclaration universelle des droits de l'homme. Aujourd'hui, la Journée internationale des droits de l'homme met à l'honneur le travail des défenseurs des droits de l'homme, des hommes et des femmes de par le monde qui, individuellement ou collectivement, par des moyens pacifiques, œuvrent pour mettre abolir la discrimination, la pauvreté et les inégalités, la violence et l'exclusion.

Le respect des droits de l'homme, l'adhésion aux valeurs démocratiques et l'observation des principes de non-violence sont au cœur du soutien du FEDEM en faveur des acteurs pro-démocratiques du voisinage européen.

Depuis sa création, le FEDEM a alloué plus de 3 millions d'euros à des initiatives œuvrant spécifiquement pour la défense des droits de l'homme.

Dans des environnements répressifs comme l'Azerbaïdjan et l'Égypte, le financement octroyé par le FEDEM a permis de préserver les mouvements de défense des droits de l'homme et l'action de la société civile. Le FEDEM a financé des initiatives ayant permis aux activistes de documenter de manière systématique et exhaustive des cas de violation des droits de l'homme, et apporte une aide aux réseaux d'avocats qui, collectivement, fournissent une aide juridique aux défenseurs des droits de l'homme.

Parmi eux, Leyla et Arif Yunus, deux des activistes les plus éminents d'Azerbaïdjan. Après un séjour de plusieurs mois en prison pour de fausses accusations de fraude, d'évasion fiscale et d'activités commerciales illégales, le couple a repris son travail et son activité juridique. Bénéficiant d'une aide versée par le FEDEM, le couple s'attache actuellement à écrire un livre qui retracera leur croisade de ces 30 dernières années afin de documenter les violations des droits de l’homme en Azerbaïdjan.

« Nous avons été battus et torturés, on nous a volé notre santé », accuse Leyla Yunus. « Nous avons fini par être libérés car nous étions en train de mourir et nos tortionnaires ont pris peur. Nous devons raconter ce que nous avons vu et enduré. »

Dans un contexte différent mais tout aussi difficile, Camp Cast, financé par le FEDEM, est un projet qui lutte contre l'exclusion des réfugiés palestiniens au Liban à travers la diffusion d'émissions télévisées en direct réalisées par les réfugiés pour les réfugiés.

« Nous encourageons les jeunes à s'impliquer », explique Ammar Youzbachi, porte-parole de l'initiative. « Nous voulons les aider à construire leur avenir et à jouer un rôle plus actif dans la société. »

Selon le dernier rapport d'Amnesty International, qui passe en revue la situation dans plus de 159 pays et territoires, « l’année 2016 a été marquée par un recul généralisé des droits de l'homme ».

Dans la région MENA, des millions de personnes ont vu leur vie bouleversée par la répression des états et la persistance des conflits armés marqués dans tous les camps par d'épouvantables crimes et violations. En Syrie, plus de cinq années de combats ont entraîné la plus grande crise humanitaire de notre temps jamais engendrée par l'homme, tandis que les conflits armés en Lybie ont causé d'importantes pertes en vies humaines parmi les civils. Selon le HCR, plus d'un million de réfugiés syriens sont partis au Liban et plus de 650 000 en Jordanie.
Dans la région du Partenariat oriental et plus à l'est encore, la répression de l'opposition politique est restée méthodique et constante.Le Tadjikistan, l'Azerbaïdjan et le Turkménistan ont introduit des amendements constitutionnels destinés à proroger les mandats présidentiels. En Russie, le président Putin continue de surfer sur la vague de popularité que lui ont valu l'agression de la Russie en Ukraine et son renouveau d'influence sur le plan international, tout en sapant et en affaiblissant la société civile dans son pays.

Toutefois, l'année 2016 « a aussi été éclairée par des conduites exemplaires. D’innombrables personnes se sont mobilisées pour défendre les droits humains et les victimes de l’oppression, mettant souvent leur vie ou leur liberté en danger. »

Le FEDEM a également consacré près de 2 millions d'euros au soutien d'initiatives œuvrant en faveur de l'égalité des sexes et pour la défense des droits de la communauté LGBT.

En savoir plus sur l'engagement du FEDEM pour donner aux femmes les moyens d'un changement démocratique.

En Arménie, l'un des pays les plus répressifs à l'égard de la communauté LGBT en Europe selon le groupe de défense ILGA-Europe, le FEDEM a apporté son soutien à l'ONG Right Side, la seule organisation de la région à s'intéresser à la question des transsexuels. L'initiative lutte contre la discrimination et fait campagne pour l'égalité des droits des citoyens, indifféremment de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre.

D'autres initiatives soutenues par le FEDEM ciblent spécifiquement les groupes sociaux les plus vulnérables et fournissent à ces derniers un moyen d'exprimer leurs critiques et de défendre leurs droits.

En République de Moldavie, le soutien financier octroyé à « Oameni și Kilometri » (Des gens et des kilomètres) a permis à l'initiative de décoller et d'étendre son réseau de journalistes qui s'attachent à relater des récits vécus et à attirer l'attention sur les préjudices subis par les citoyens les plus vulnérables du pays.

Lire le récit sur #FirstPersonStory

Les droits universels « commencent près de chez soi, en des lieux si proches et si petits qu'on ne peut les voir sur aucune carte du monde » a déclaré Eleanor Roosevelt. Ces initiatives montrent combien chaque voix compte si, ensemble, nous nous engageons. #StandUp4HumanRights.

Stay in touch

Sign up for all the latest news, stories and events straight to your inbox.