16 November 2016-17 November 2016
Location Parlement européen Rue Wiertz 60
1047 Bruxelles, Belgique

Forum Boris Nemtsov: « En soutenant la société civile russe, nous soutenons nos propres valeurs et notre avenir »

16 November 2016 - 17 November 2016
Parlement européen Rue Wiertz 60
1047 Bruxelles, Belgique

Le directeur exécutif de l'EED, Jerzy Pomianowski, est intervenu lors du Forum Boris Nemtsov qui s'est tenu au Parlement européen les 16 et 17 novembre. Organisé en partenariat avec l'EED, ce rendez-vous est une plateforme pour le dialogue entre la Russie et l'Europe.

Souhaitant rendre hommage à l'héritage de feu Boris Nemtsov – opposant politique assassiné en 2015 – le forum a été organisé par la Boris Nemtsov Foundation for Freedom, en coopération avec le mouvement Open Russia, la Friedrich Naumann Foundation (FNF) et le fonds European Endowment for Democracy (EED). Ce rendez-vous a été l'occasion de réunir militants de la société civile, représentants politiques, universitaires et représentants du monde des affaires de Russie et de l'Union européenne. En donnant la parole à une génération de militants civiques et de représentants politiques russes, le forum est l'occasion d'un dialogue riche sur les futures relations entre la Russie et l'Union européenne.

Les Russes veulent entretenir des relations amicales avec le reste du monde

Comme l'a souligné Mikhail Khodorkovsky, fondateur de la Open Russia Foundation, au cours du forum, la Russie regorge d'hommes et de femmes politiques jeunes et progressistes, capables de sortir le pays de la crise systémique engendrée par l'élite dirigeante. Évoquant l'opinion publique des Russes qui sont las de l'atmosphère conflictuelle et de l'hystérie militaire, Mikhail Khodorkovsky a précisé que 70 % de la population souhaiterait voir la Russie entretenir des relations amicales avec le monde.

Une coopération qui exige la confiance

Comme l'a fait remarquer le directeur exécutif de l'EED, Jerzy Pomianowski, une coopération véritable et durable entre l'Union européenne et la Russie nécessite un élément central : la confiance. Compte-tenu de la campagne de propagande orchestrée par le Kremlin et les dégâts qu'elle a causés, le rétablissement de la confiance est un défi qui s'inscrit sur la durée.

Et de conclure que le seul moyen de rétablir des relations mutuelles est d'instaurer un dialogue direct : « Il y a suffisamment de monde impliqué pour promouvoir la confiance, restaurer le dialogue entre les personnes et faire naître de réelles amitiés », insiste Jerzy Pomianowski.

M. Pomianowski a également insisté sur la nécessité pour l'Union européenne d'ouvrir des canaux de coopération afin de faciliter le dialogue dans des domaines qui comptent pour les citoyens, comme la culture, le sport et la jeunesse, sans connotations politiques.